Utilisation de Turbo Pascal 7.0

Programmer son unité

Cette série de tutoriels est destinée à aider les débutants à prendre en main Turbo Pascal 7.0.

Cette partie détaille les unités : structure, déclaration, variable privée/publique, etc.

2 commentaires Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Profil ProSite personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

À force de programmer, on remarque qu'on tape souvent la même chose, ou alors qu'on arrive à des projets d'une taille trop importante (du style plus de 1000 lignes de code) et que cela devient ingérable.

Une unité est tout simplement une liste de procédures et de fonctions qui sont réutilisables par d'autres programmes. C'est un peu comme les fichiers « include » qui sont simplement insérés dans le code source. Le concept d'unité est difficile à comprendre pour les jeunes programmeurs, mais elles s'avéreront rapidement indispensables ! Passons au concret.

II. Comment programmer sa propre unité

La structure d'une unité doit toujours être de cette forme :

 
Sélectionnez
unit NomDeUnite; { Le nom doit être le même que celui du fichier, donc il est limité à 8 caractères }

interface { mot clé introduisant les données et fonctions qui seront accessibles par tout programme utilisant cette unité }

const UneConstante = 10; { Exemple de constante }

var MaVariable: Word; { Exemple de variable }

function MaFonction (txt: String) : String; { Exemple de fonction. ATTENTION, on ne fait que la déclarer, le code source doit être placé après "implementation" }

procedure MaProcedure (var Nombre: Integer); { Exemple de procédure. ATTENTION, on ne fait que la déclarer, le code source doit être placé après "implementation" }

implementation { mot clé introduisant les données et fonctions uniquement accessibles dans cette unité }

const ConstantePrivee = 2; { définition d'une constante accessible uniquement dans cette unité }

var VariablePrivee : LongInt; { Exemple de variable privée }

function MaFonction (txt: String) : String;
begin
  MaFonction := 'Paramètre =>'+txt+'<'; { Le code de ma fonction }
end;

procedure MaProcedure (var Nombre: Integer);
begin
  Nombre := Nombre*Nombre; { Renvoie le carré du nombre }
  inc (MaVariable,ConstantePrivee);
end;

{ Pas obligatoire, mais on peut initialiser une unité avec des procédures } 
begin
  MaVariable := 0; { Initialise ma variable }
end.

Il ne reste plus qu'à compiler l'unité avec la combinaison de touche ALTGR+F9.

Elle sera écrite dans le répertoire EXE & TPU (Options / Directories…) au format .TPU (pour Turbo Pascal 7, ou .TPP pour Turbo Pascal 6). Si vous n'avez pas défini de répertoire, créez-en un dans votre répertoire Turbo Pascal, « C:\TP\EXE_TPU » par exemple, puis définissez-le (allez dans Options/Environnement/Preference et cochez les trois « auto save » pour sauvegarder automatiquement vos options, puis « Options/Save ... .tp ».

III. Utilisation d'une unité

Maintenant, n'importe quel programme peut utiliser votre unité avec la clause « uses NomUnite; ». Exemple :

 
Sélectionnez
uses NomUnite;
var N: Word;
begin
  Writeln (MaVariable);
  Writeln (MaFonction ('salut'));
  N := 5;
  MaProcedure (N);
  Writeln (5,' -> ',N);
end.

Par contre, « N := MaConstantePrivee; » provoquerait une erreur de compilation : « variable inconnue » !

Voilà, à vous de programmer votre propre unité.

IV. Remerciements

Merci à Claude LELOUP pour sa relecture.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2001-2016 haypo. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.